Suivi gynécologique

Consultations, contraception

Le suivi gynécologique est assuré par les médecins et les sages-femmes de la Maternité du CHRU de Nancy.

La consultation est un lieu privilégié pour discuter de votre suivi, de votre contraception, ou de tout problème gynécologique.

Les professionnels du CHRU sont formés à toutes les méthodes de contraception, temporaires (stérilet, implant, anneau vaginal, pilule ou autre) ou définitives.

Prise de rendez-vous : 03 83 85 24 24 - du lundi au vendredi, 8h-18h
Bâtiment des consultations : à gauche en entrant sur le site de la Maternité

Endométriose : le centre expert

Une pathologie chronique méconnue

endometriose medecins CHRU NancyRègles douloureuses, douleurs pelviennes chroniques, douleurs pour uriner, aller à la selle ou pendant les rapports intimes, difficulté à être enceinte : ce sont les symptômes de l’endométriose. Cette maladie chronique, généralement récidivante, touche 1 femme sur 10, en âge de procréer.

Marquée par un retard diagnostic moyen de 5 ans, l'endométriose est encore méconnue et pâtit d’a priori tenaces, du type « c’est normal d’avoir mal pendant ses règles ». 
Tant qu’elle n’est pas soignée, l’endométriose peut causer des dommages notables aux organes touchés, jusqu’à l’infertilité.

Un parcours adapté à toutes les situations

Le pôle Gynécologie Obstétrique du CHRU de Nancy est centre expert pour l'endométriose
La consultation dédiée est réalisée à la Maternité ; elle est accessible pour un premier rendez-vous ou pour un suivi.

Une consultation dédiée est aussi proposée aux adolescentes et aux femmes de moins de 20 ans

Prise de RDV au 03 83 85 24 24 ou en ligne. 
Les médecins : Dr Cécile Mézan de Malartic, Dr Mikael Agopiantz, Dr Charlotte Patte, Dr Juliette Boudier.

A l’issue de la consultation, des explorations radiologiques (échographie, IRM pelvienne ou scanner) peuvent être programmées et d’autres consultations organisées en fonction du traitement défini (anesthésie, chirurgien digestif, chirurgien urologue, assistance médicale à la procréation, sexologue).

Les dossiers des patientes atteintes d’endométriose profonde, complexe ou nécessitant une prise en charge à plusieurs équipes, sont discutés au sein des Réunions de Concertation Pluridisciplinaires Endométriose coordonnées par le CHRU. 
Ces RCP réunissent radiologues, gynécologues, médecins de la fertilité, chirurgiens digestifs, chirurgiens urologues et médecins de la douleur.

Expertise et accompagnement

Il s’agit pour les médecins du CHRU d’être le plus conservateur possible pour la patiente : le traitement médical - généralement hormonal, est prescrit en première intention. Cela implique un suivi régulier : première évaluation à 3 mois, à 6 mois puis annuelle si le traitement est bien toléré et efficace.

L’intervention chirurgicale pour l’endométriose peu sévère ou modérée se fait par cœlioscopie. Une hospitalisation en ambulatoire est possible. En cas d’atteinte plus complexe ou nécessitant l’intervention d’un chirurgien digestif ou urologue, le geste est effectué avec le robot chirurgical du CHRU.

L’équipe de la consultation endométriose accompagne les femmes dans leur désir d’enfant (conseils, examens éventuels). 
S’il y a un projet de grossesse, un suivi au Centre d’Assistance Médicale à la Procréation est proposé. 
Si la pathologie le nécessite, l’équipe peut procéder à la préservation de la fertilité de la patiente (ovocytes recueillis et congelés pour une utilisation ultérieure).

En fonction des besoins, les patientes peuvent avoir accès à :
- un soutien psychologique,
- une prise en charge de la douleur par l'hypnose notamment,

L’endométriose peut affecter la relation de couple, les relations intimes, ou tout autre domaine de la vie affective.
Il est possible de bénéficier :

- d'une consultation de sexologie assurée à la Maternité par Carole Schmitt (sage-femme, sexologue - 3e année ESH conseillère conjugale et familiale). Prise de rendez-vous au secrétariat du centre de planification et éducation familiale (CPEF - Bâtiment principal de la Maternité, à gauche de l’hôtesse) : 03.83.34.43.18
- ou d'une consultation au centre de santé sexuelle du CHRU 

L'équipe de la Maternité travaille en lien avec EndoFrance pour un meilleur accompagnement individuel. 

Les autres associations : http://www.info-endometriose.fr/ - www.mon-endo-ma-souffrance.fr

Dépistage du cancer du col de l'utérus


En France, 30 à 40 % des femmes ne sont pas correctement dépistées du cancer du col de l’utérus alors que de nombreux frottis sont réalisés chaque année. L’enjeu : mieux faire respecter les recommandations et s’engager vers un dépistage organisé.
Ce dépistage concerne les femmes âgées de 25 à 65 ans : premier test à 25 ans, le second à 26, puis tous les 3 ans. Réalisé par frottis dans le cadre du suivi gynécologique, il consiste à chercher des lésions précancéreuses provoquées par des virus de la famille des papillomavirus humains (HPV). Le seul frein au dépistage à prendre en compte, est l’appréhension que peuvent ressentir certaines femmes vis-à-vis de l’examen gynécologique lui-même.
Le prélèvement est analysé par cytologie en laboratoire. Si les résultats ne sont pas concluants, un test à la recherche de certains HPV à risques est effectué en laboratoire de virologie. Le CHRU de Nancy va au-delà des recommandations en déterminant quel virus parmi les 17 existants à risques est présent chez la personne. Ce qui permet de mieux orienter la décision thérapeutique en fonction du niveau de danger du virus.
Un staff médical dédié au col de l’utérus composé de gynécologues (service du Pr Philippe Judlin), d’anatopathologistes (Dr Béatrice Marie) et de virologues (Pr Véronique Vénard), se réunit une fois par mois pour évoquer les cas les plus complexes et déterminer les conduites à tenir adaptées. L’objectif une fois une lésion précancéreuse diagnostiquée, est de la retirer par chirurgie tout en préservant la fertilité de la femme.
Le col de l’utérus est un organe facilement dépistable et son cancer a une évolution relativement lente, ce qui laisse le temps d’agir. Si les recommandations liées au dépistage étaient correctement appliquées, il ne devrait plus y avoir de cancers invasifs.

Prendre rendez-vous au service Gynécologie du CHRU de Nancy

Échographie et examens complémentaires

- Prise de sang : peut être faite directement dans le secteur de consultation par les infirmières de la Maternité

- Échographie : pour prendre rendez-vous, vous pouvez vous rendre au service d’imagerie de la Maternité suite à la consultation ou joindre ultérieurement le 03 83 85 24 24 (du lundi au vendredi, 8h-18h).

- IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) : également auprès du service d’imagerie ou par téléphone au 03 83 34 29 49.

- Hystéroscopie diagnostique : examen de l’intérieur de l’utérus grâce à une très fine caméra souple introduite par le col. Réalisé en routine, il ne nécessite pas d’anesthésie et occasionne au plus une gêne lors du passage du col (comparable à celle ressentie lors de la pose d’un stérilet).
Prise de rendez-vous : 03 83 85 24 24 - du lundi au vendredi, 8h-18h

- Colposcopie : si le résultat du frottis du col de l’utérus n’est pas strictement normal, votre médecin peut demander une colposcopie. Examen indolore réalisé en consultation, il permet de faire des biopsies.

- Bilan urodynamique : examen très complet d’une durée d’une heure, pour chercher la cause de votre difficulté à retenir vos urines.